TRABYS

(France)

J’essaie, dans ce monde d’idées (souvent reçues), de défendre l’art de la main et l’oeuvre que l’on contemple, celle de la sensation, de l’émotion qui a sa place dans le « décor ». Je me méfie un peu de l’« idée », du « concept » que nos contemporains semblent découvrir un siècle tout juste après les premiers ready made de Duchamp. Le décor c’est ce qui nous entoure, ce qui enveloppe nos vies. Il y a sur notre petite planète bleue, à Moscou, à Papeete, à Shanghai ou à Washington, des toiles à moi qui veillent un enfant qui dort, qui observent un couple qui se déchire, des toiles trimballées de déménagements en déménagements, décoratives en ce sens qu’elles participent du décor de ceux qui les possèdent.
Claude Monet appelait ses Nymphéas « panneaux décoratifs ». Impossible de nos jours d’employer ce mot à propos d’une oeuvre d’Art au risque de passer au mieux pour un béotien, au pire pour un dangereux réactionnaire… Quel monde a-t-il été en mesure de générer un tel glissement sémantique ?

Stand 42

Adresse :
Marc TRABYS
34 Av du Clos Prieur
77150 FEROLLES ATILLY
Port. : 06 19 85 27 63

Mail : mtrabys@gmail.com

Web : http://https://marctrabys.jimdo.com/
http://https://marctrabys.jimdo.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer